De bons résultats dans un environnement difficile

De bons résultats dans un environnement difficile

Jeudi 23 février 2017  

  • AXA Banque enregistre de bons résultats commerciaux en 2016, avec notamment une production record dans l’octroi de crédits et une hausse notoire dans les placements.
  • Le bénéfice net des activités belges pour 2016 est de 79 millions d’euros, un résultat influencé par le maintien de taux d’intérêt bas et les nombreux refinancements des crédits logement. Le bénéfice net total, incluant le résultat final de la cession de la branche en Hongrie, atteint 98 millions d’euros.
  • Le succès de la stratégie choisie a été confirmé en 2016 par une amélioration de la notation accordée par Standard&Poors (A+) et le titre de ‘Banque de l’année’ décerné par les visiteurs de Bankshopper.be

Croissance dans toutes les branches d’activité

 

En 2016, AXA Banque a réalisé une croissance dans toutes les branches d’activité. Dans l’octroi de crédits, un nouveau record a été battu, avec une production de 2,9 milliards d’euros (+2% par rapport à 2015) pour les crédits logement. 18.000 familles belges ont pu compter sur le soutien d’AXA Banque pour l’achat de leur nouveau logement. La production de crédits professionnels a connu une nouvelle hausse (+19% par rapport à 2015).


Malgré les faibles taux d’intérêt sur les carnets d’épargne, les volumes ont augmenté de 7%, pour atteindre 13,1 milliards d’euros. Cette hausse s’explique notamment par l’action de rachat de crest20 proposée par  AXA Assurances à ses clients ; les sommes libérées ayant été souvent versées sur les livrets d’épargne d’AXA Banque, parfois de manière temporaire, pour être ensuite investis dans des fonds AXA.

 

Sur le plan des placements, 296 millions d’euros de plus que l’année précédente ont été investis dans les fonds AXA. En terme de commissions reçues, cela signifie 5 millions de plus qu’en 2015 pour AXA Banque. “Un changement important,” explique le CEO Peter Devlies. “À l’avenir, nous voulons devenir moins dépendants des revenus sensibles aux taux d’intérêt et  augmenter la proportion de revenus de commissions.”

 

Les clients sont de plus en plus convaincus de confier la gestion de leur patrimoine à AXA Banque. “Un choix résolu,” explique le CEO Peter Devlies. “Nous voulons être davantage que des vendeurs de produits, et établir une véritable relation de confiance à long terme avec nos clients.”

 

Résultat opérationnel des activités belges et bénéfice net sous pression en raison des faibles taux d’intérêt.

 

 

Les bons résultats commerciaux sont influencés par le taux d’intérêt qui reste bas et les nombreux refinancements et remboursements anticipés des crédits logement. Ce qui fournit d’une part, des revenus supplémentaires d’indemnité de réemploi, mais d’autre part, tire le revenu d’intérêt pour les années à venir vers le bas.

 

Le résultat opérationnel baisse de 16 millions d’euros à 74 millions d’euros. Le bénéfice net pour les activités belges de 2016 est de 79 millions d’euros, soit 24 millions de moins qu’en 2015. De plus, les activités de la Hongrie ont donné lieu à un bénéfice net de 19 millions d’euros, ce qui clôture le bénéfice net consolidé à 98 millions d’euros. Le rendement sur fonds propres est de 8% pour 2016 (RoE).

 

Coûts réduits grâce aux choix stratégiques

 

En 2016, le coût du risque de crédit a baissé de 7 millions, grâce à la stratégie de de-risking menée depuis plusieurs années et une politique prudente de souscription de crédit. Le point d’orgue a été, en 2016,  la vente de la branche hongroise d’AXA Banque à OTP Bank (annoncée en février et finalisée en novembre). à présent, AXA Banque se focalise entièrement sur le marché belge pour les familles particulières et les petites entreprises, comme annoncé dans le plan de transformation de 2014.

 

Grâce à une culture de gestion rigoureuse des coûts, les frais généraux ont baissé de 4 millions d’euros. Malheureusement, ces efforts soutenus ont été neutralisés par une nouvelle hausse des taxes bancaires qui atteignent maintenant 55 millions d’euros.

 

Plus solide que jamais

 

2016 a été une année de confirmation de la solidité d’AXA Banque : Standard&Poors a augmenté sa notation à long terme qui est passée à A+, la note la plus élevée pour une banque belge. Le ratio de capitaux propres (CET1) atteint 19,3%, soit nettement plus que les exigences de capital imposées par la Banque centrale européenne (BCE).

 

Début décembre, 180.000 lecteurs de Bankshopper.be ont élu AXA Banque ‘Banque de l’année’. “La combinaison d’un réseau dense d’agences ancrées localement et des outils en ligne  conviviaux séduit nos clients,” conclut Peter Devlies. “Pour des conseils dans le cadre de décisions importantes, le client préfère passer à l’agence, tandis que les opérations quotidiennes peuvent s’effectuer facilement en ligne ». En 2016, AXA Banque a passé le cap des 300.000 clients effectuant leurs opérations en ligne.