Ce que veulent les jeunes adultes : une belle maison, voyager et aller au restaurant

Ce que veulent les jeunes adultes : une belle maison, voyager et aller au restaurant

Samedi 11 février 2017

  • Dans le cadre de Batibouw, AXA Banque a demandé au bureau d’études « Insites » d’interroger 800 propriétaires à propos de leur logement et de leur qualité de vie.
  • Les jeunes adultes (20-35 ans) sont une génération et/et. Ils paient un quart de plus que les générations précédentes pour leur logement, mais ils ne veulent rien concéder au niveau des voyages, dîners au restaurant ou loisirs.
  • Lorsqu’une compensation est nécessaire, la génération et/et choisit de ne pas avoir de garage et un jardin plus petit. Un espace de vie suffisant et un environnement tranquille sont les principaux critères de choix d’un logement pour toutes les générations.
  • à peine la moitié des propriétaires de 20-35 ans est satisfaite de son logement actuel. Dans les générations plus âgées (51-65), ils sont trois quarts.

 

Les prix des logements ont augmenté ces dernières années et les propriétaires de 20-35 ans ont payé en moyenne un quart de plus pour leur habitation actuelle que les 51-65 ans. Cette génération souhaite pourtant elle aussi devenir propriétaire , mais pas au détriment de sa qualité de vie. Ce qui n’était pas le cas auparavant.

La génération et/et ?

Les jeunes adultes (20-35 ans) n’ont pas l’impression de devoir renoncer à tout pour pouvoir financer leur logement. Ils veulent posséder leur propre habitation, mais aussi continuer de voyager, d’aller manger dehors et conserver un budget pour les produits de luxe. Ce qui n’était pas le cas auparavant : les 51 à 65 ans avaient moins de marge de manœuvre pour dépenser leur argent ailleurs les premières années, leur mode de vie était en fonction de l’investissement dans leur premier logement.

Un peu moins de luxe, un peu moins de maison.

Comment la génération et/et compense-t-elle le prix d’achat plus élevé des logements et le maintien d’un niveau de vie onéreux ? L’étude révèle que les jeunes adultes s’octroient le même luxe qu’avant, mais dans une moindre mesure, ou en faisant des choix abordables. Ils établissent bien leur budget et font des compromis, tant pour ce qui concerne leur niveau de vie que leur logement.

 

Compromis niveau de vie

Compromis logement

         voyages moins coûteux/moins lointains

         moins de sorties au restaurant

         aliments bon marché au supermarché

         Une finition provisoire/moins coûteuse.

         La présence d’une cave ou d’un garage.

         Un jardin plus petit

 

Les principales exigences pour une habitation parfaite.

Les jeunes adultes ne se satisfont pas de peu. Bien que la surface habitable soit restée plus ou moins la même qu’avant, à peine la moitié est satisfaite de son logement actuel, contre trois-quarts des 51-65 ans. Cette dernière catégorie se satisfait manifestement du logement qu’elle occupe.

 

Les principaux critères d’achat d’une habitation sont

                  Un quartier tranquille

                  Un logement suffisamment grand

                  Des matériaux de qualité

Il y a de grandes différences entre la génération et/et, et les générations plus âgées pour ce qui concerne les critères de sélection pour l’achat d’une habitation. Les jeunes adultes recherchent principalement une maison

                  Proche des écoles

                  Proche de la famille

                  Proche des amis – la vie sociale est importante pour les jeunes adultes.

 

Pascal De Decker, professeur d’Architecture à la KU Leuven, explique : “On voit que la grande majorité des répondants, quel que soit l’âge, possède un grand logement, dans un quartier tranquille, avec un jardin. Les jeunes ménages indiquent que le jardin de leur logement actuel est trop petit. La proximité de la famille et des écoles est plus importante pour eux que pour les autres groupes. Pas étonnant, puisqu’il s’agit souvent de familles avec de jeunes enfants ou qui ont l’intention d’en avoir.