AXA Banque atteint peu à peu sa vitesse de croisière

Résultat opérationnel de 90 millions d’euros en 2015,

Jeudi 25 février 2016

  • Résultat opérationnel de 90 millions d’euros notamment grâce à d’excellents résultats commerciaux. Les principaux leviers de ces résultats sont entre autres le niveau exceptionnel de production de crédits hypothécaires et professionnels et une croissance importante dans la vente des fonds bancaires ouverts. Les éléments qui pèsent sur le résultat opérationnel sont les refinancements des crédits hypothécaires et l’augmentation des taxes bancaires spécifiques.
  • 32 millions d’euros de résultat net (contre -48 millions d’euros en 2014) qui ont été réalisés pour 103 millions d’euros par les activités bancaires en Belgique, pour 9 millions d’euros par les activités bancaires en Hongrie et pour -80 millions d’euros par l’impact de la cession prévue des activités hongroises.

AXA Banque a enregistré pour la première fois depuis 2011 un résultat net positif en 2015. “AXA Banque atteint peu à peu sa vitesse de croisière depuis le lancement du plan de transformation, début 2014,” explique Jef Van In, CEO d’AXA Banque. “Le processus de derisking est à présent complet, suite à la signature d’un accord de vente des activités hongroises, et la stratégie commerciale en Belgique porte ses fruits. Grâce, notamment, au nouveau site web axabank.be et au home banking, nous avons également renforcé notre présence numérique en 2015. Le nombre de comptes épargne en ligne a doublé, par exemple. En 2016, nous poursuivrons résolument sur notre élan.

La production brute de crédits (hors refinancements internes) a atteint un montant exceptionnel de 3,5 milliards d’euros, soit 618 millions d’euros de plus qu’en 2014 grâce principalement à :

  • La production de crédits hypothécaires est en hausse de 23% et atteint 2,9 milliards.
  • Une augmentation remarquable de 20% de production a été enregistrée dans le segment des clients professionnels (indépendants, professions libérales et petites entreprises) et atteint 0,4 milliard.

En matière d’épargne, de dépôts à vue et de produits d’investissement, nous enregistrons une hausse de la collecte nette (772 millions d’euros contre 475 millions en 2014).

  • Les livrets d’épargne réalisent également une croissance de 11,8 milliards d’euros en 2014 à 12,2 milliards d’euros en 2015.
  • Au quatrième trimestre, AXA Banque a réalisé une croissance notoire dans la vente des produits d’investissement (collecte nette 75 millions d’euros en 2015 contre -97 millions en 2014). C’est le résultat d’un choix volontaire d’AXA Banque de promouvoir activement des fonds d’investissement de gestionnaires d’actifs renommés comme Architas et AXA Investment Managers.
  • Succès notable de notre EMTN Optinote European Excellence en 2015.

AXA Banque met en avant 3 éléments ayant eu un effet défavorable sur le bénéfice de 2015.

  • AXA Banque a payé en 2015 non moins de 55 millions d’euros de taxe bancaire, plus de 14 millions de plus qu’en 2014 et six fois plus que les 9 millions d’euros en 2007. “La taxe bancaire nous impacte particulièrement parce qu’elle cible les livrets d’épargne ; nous sommes dès lors comme les autres banques d’épargne taxés proportionnellement deux à trois fois plus que les grandes banques,” explique Jef Van In, CEO d’AXA Banque. “C’est un peu cynique, parce qu’aucune des plus petites banques n’a eu besoin d’une aide gouvernementale lors de la crise de 2008. Mais nous payons maintenant les pots cassés pour les quatre grandes banques qui ont eu besoin de cette aide à l’époque. Cette anomalie doit être réglée et je suis persuadé que le gouvernement va le faire. C’est d’ailleurs inscrit dans l’accord gouvernemental.
  • Les refinancements internes et les remboursements anticipés de crédits hypothécaires subis depuis 18 mois ont un impact négatif sur la marge d’intérêt.
  • Le 3 février, AXA Groupe a annoncé la signature d’un accord de vente des activités bancaires hongroises d’AXA Banque Europe à la banque hongroise OTP Bank. Un impact comptable négatif de 80 millions d’euros a été provisionné à cet effet sur le résultat de 2015.

Sur le territoire belge, AXA Banque enregistre en 2015 une rentabilité des fonds propres de 10,6%. Avec un ratio de fonds propres Bâle 3 (CET1) de 18,2 % AXA Banque satisfait largement les obligations de capital imposées par la Banque centrale européenne et est ainsi l’une des banques les plus solvables de Belgique.